« SOLITUDES » par la compagnie Pop Théâtre

Textes de Matei Visniec, Eugéne Ionesco, Samuel Beckett

 » Je trouve que le monde entier est absurde disait Eugène Ionesco »

Voilà un thème qui me hante, qui remous mes « plaies ».

Je suis face à moi-même, un miroir « cassé » depuis des années. Ma soeur d’âme c’est la folie.

Les sept personnages « traversent » la scéne comme des funambules, chacun avec son histoire, mais ils créent ensemble un seul tableau : celui de la Solitude.

Du personnage le plus « chargé » jusqu’à celui qui se « déshabille » avec pudeur, l’émotion m’ envahie et je « regarde » le vide…

Il n’y a pas de messages à transmettre…Il n’y a pas de souffrance…Il n’y a pas de morale…Il y a seulement les éclats de rire, qui résonnent comme des échos…

Une invitation au voyage dans le monde de l’absurde, le seul monde réel !

Emilia Pop.

Illustration : Aitor Frías & Cecilia Jiménez.

MARI 15 MARS  2OH